+41 (0) 21 311 09 16 martineauran[@] yahoo.com

L’orthodontie selon Ostéodent

Ce qui est capital à comprendre et qui a été négligé jusqu’à présent, c’est que l’occlusion est la conséquence d’une ‘’fonction ou d’une dynamique crânienne.’’ Les dents s’implantent dans des courants de force .Elles seront le témoin de ces vecteurs de force. – Dr Michel CLAUZADE

 

OSteodent-appareil-manducateur-troubles

En orthodontie, Osteodent s’appuie sur la relation réciproque structure-fonction qui conditionne les anomalies orthodontiques.

Concernant les anomalies orthodontiques, l’ostéopathie joue également un rôle important.

Par son approche à la fois globale et spécifique, l’ostéopathie est indiquée dans l’accompagnement des traitements orthodontiques, chez l’enfant et l’adulte.

Son intervention va se faire à plusieurs niveaux et offre plusieurs intérêts:

  • une action prophylactique dès le plus jeune âge, y compris les conseils aux parents
  • la possibilité de dépistage chez le jeune enfant d’anomalies crânio-faciales et dentaires, et de ses prédispositions au développement de dysmorphoses
  • lever certains obstacles ou blocages s’opposant au bon déroulement du traitement orthodontique, grâce à la normalisation des dysfonctions ostéopathiques et posturales
  • optimiser l’action de l’appareillage et éviter ou résoudre les situations « réfractaires »
  • contrôler la tolérance de l’appareil et l’absence d’effets secondaires, notamment en cas de problèmes orthopédiques (cyphoses-scolioses)
  • traiter d’éventuels effets secondaires pouvant être liés à l’appareillage (céphalées, douleurs cervicales, dorsales, baisse de concentration …)
  • surveiller l’A.T.M. qui peut présenter une dysfonction au cours du traitement orthodontique, celle-ci étant plus souvent révélée que provoquée par ce dernier.
  • diminuer le risque de récidives
osteodent_osteopathie_lausanne_suisse_web

Pour d’évidentes raisons de philosophie médicale, et dans la mesure du possible, nous privilégions l’école fonctionnaliste qui prend en compte l’ensemble des fonctions, respiration, déglutition, fonction linguale, autant lors du bilan que du traitement orthodontique.

Nous adhérons également aux principes de traitements orthodontiques précoces, avec l’école Bioprogressive (Ricketts, Gugino, Duchateaux, Patti, Langlade…), l’approche orthodontique pédiatrique de M.J. Dehayes, les traitements d’interception précoce ou encore la technique de Soulet- Besombes.

Tous ces traitements présentent l’avantage d’intercepter et de déverrouiller mécaniquement et fonctionnellement les anomalies et dysmorphoses, en profitant du potentiel de croissance et de l’opportunité de corriger tôt les parafonctions existantes, en évitant la plupart du temps les extractions. De plus, le déverrouillage orthodontique entraine le déverrouillage de certaines dysfonctions crâniennes dans de nombreux cas. L’accompagnement ostéopathique de ces traitements en améliore encore l’efficacité, en évitant que la situation perdure et ne s’aggrave.

OSTEODENT collabore avec les logopédistes spécialisées dans la méthode de réeducation myo-fonctionnelle de la langue et de la déglutition, et peut vous conseiller dans l’orientation et le choix du type de traitement orthodontique.

En pratique ostéopathique, quand un traitement orthodontique est envisagé, l’idéal est d’établir un bilan avant la pose de l’appareillage, puis de réaliser un suivi à une fréquence variable selon les cas, et en particulier lors des modifications des appareils.

Une surveillance pendant la période de contention est également souhaitable.