+41 (0) 21 311 09 16 martineauran[@] yahoo.com

L’ostéopathie

Les dents sont le reflet du crâne, le crâne est le reflet des dents. – A.T. STILL

 

andrew-still-histoire-ostéopathie-cabinet-ostéopathe-lausanne-suisse

 

 

ostéopathie_lausanne_suisse_photo

Petit rappel historique

L’ostéopathie est une discipline d’origine américaine conçue et définie par le Dr. Andrew Taylor Still en 1874, également fondateur du 1ier collège ostéopathique à Kirksville en 1892.

A.T Still, puis à sa suite William Garner Sutherland et J.M Littlejohn sont considérés comme les pères de l’ostéopathie.

Définition

L’ostéopathie est une médecine manuelle, à la fois curative et préventive, qui s’adresse à l’ensemble des troubles fonctionnels. Elle est à la fois une science, un art et une philosophie des soins de santé. L’ostéopathie s’appuie sur le concept de globalité de l’organisme et l’intégrité de ses structures, dont dépend l’équilibre fonctionnel des divers systèmes, préalable indispensable à l’état de santé.

Le principe thérapeutique de l’ostéopathie est de solliciter les capacités d’autorégulation et d’autoguérison du corps. Pour l’ostéopathe, tous les systèmes du corps sont interdépendants et s’influencent mutuellement. De ce fait, les répercussions des dysfonctions sur les différentes structures seront recherchées et évaluées.

C’est une médecine complémentaire qui va investiguer et traiter l’ensemble des structures tissulaires en dysfonction, responsables de divers symptômes et pathologies. Seront prises en compte les restrictions de mobilité, les modifications de qualité des tissus et les lésions réversibles.

Pour A.T.Still, l’ostéopathie s’appuie sur un principe fondamental partagé par bien d’autres: « la vie, c’est le mouvement ». L’ostéopathie s’intéresse aussi à l’hygiène de vie, à la psychologie et à l’état global du patient. Les troubles fonctionnels de l’appareil manducateur et l’accompagnement des traitements orthodontiques figurent parmi les indications de consultation de l’ostéopathe expérimenté.

L’ostéopathie: un titre protégé

Depuis le 1er Janvier 2013, le titre « d’ostéopathe » est protégé en Suisse suite à la création du diplôme inter-cantonal ou CDS. Ceci garantit aux patients une prise en charge par un praticien agrée et qualifié.

En suisse, le département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche a autorisé l’ouverture, en automne 2014, d’une filière en ostéopathie à la Haute école de santé de Fribourg (HES), où l’ostéopathie est désormais enseignée.